La francophonie au CCEL


20 March 2017

By Benedicte Schoepflin

Nous célébrons aujourd’hui la journée internationale de la Francophonie, mais au British Columbia Law Institute et au Centre canadien d’études sur le droit des aînés, la francophonie est une réalité quotidienne.

Au sein de notre petite équipe dynamique, nous sommes quatre à parler le français couramment.

Krista James, directrice du Centre canadien d’études sur le droit des aînés, fait partie d’une longue lignée de francophones : sa grand-mère maternelle a quitté la Belgique pour le Canada, et sa grand-mère paternelle est originaire du Québec. Krista a fait ses études dans une école d’immersion française dans le quartier francophone de St. Boniface au Manitoba.

Laura Tamblyn Watts, avocate, a grandi à Niagara en Ontario et a bénéficié de l’influence toute proche de la communauté francophone de Welland. A l’âge de 15 ans, Laura a passé trois mois chez une famille française à Poitiers, et a ensuite effectué des séjours à Villefranche-sur-Mer et Nice.

Bénédicte Schoepflin, coordinatrice des réseaux sociaux pour le British Columbia Law Institute et coordinatrice du Réseau Canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés, est née en France et possède une maitrise de littérature anglaise de l’université de Poitiers. Quant à moi, j’ai grandi dans le sud-ouest de la France et j’ai fait une partie de mes études à Toulouse et Paris. Je suis à présent la coordinatrice de l’engagement communautaire au Centre canadien d’études sur le droit des aînés.

Les francophones au Canada

En 2014, la Fédération des aînées et aînés francophones du Canada a publié un rapport sur la population francophone âgée de 50 ans et plus dans le pays à partir des données statistiques contenues dans le recensement et l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011. Cette analyse démontre que la population francophone est beaucoup plus vieillissante que l’ensemble de la population en général au Canada.

L’étude met également en lumière le fait que les personnes francophones de 65 ans et plus sont plus susceptibles de vivre seules, dans une proportion de 42 % contre 39 %. Cette situation est particulièrement importante en Ontario, au Manitoba, en Colombie-Britannique et dans les territoires du Nord-Ouest. Les francophones sont plus nombreux à être célibataires, séparés et divorcés au plan national.

Par ailleurs les personnes âgées francophones de 65 ans et plus continuent à être désavantagées par rapport au niveau d’éducation, du revenu médian et du revenu moyen, des indicateurs qui ont une incidence sur les déterminants de la santé.

Ces données soulignent combien il est important de mettre à la disposition des aînés francophones des ressources spécifiques leur permettant de mieux aborder les questions touchant à la santé, la loi, le logement, la maltraitance, la prévention des abus et de la fraude, et le bien-être en général.

Les ressources en français du Centre canadien d’études sur le droit des aînés

Nous publions régulièrement des outils et des documents en français et cherchons constamment à mieux servir le public francophone. Par exemple, dans le cadre de notre projet Dialogue avec des femmes âgées, nous avons publié une mini-version en français du rapport “Vos mots sont importants: Les obstacles au bien-être des femmes âgées.” Nous avons également écrit un rapport, publié par Atira, sur les pratiques prometteuses au Canada pour l’hébergement des femmes aînées victimes de violence.

Nous sommes attentifs au fait que les aînés peuvent être victimes de fraude, et nous avons développé une série de fiches et de videos dans le cadre d’une série intitulée Soyez un aîné avisé. Ces outils permettent aux aînés de mieux se protéger contre la fraude, sur internet, à la maison, au téléphone, dans la communauté et dans le cas de vol d’identité.

Enfin, nous nous intéressons au thème de la maltraitance envers les aînés, et avons publié un document de travail, Passer de l’enquête à la stratégie : examen de cas représentatifs de mauvais traitements et de négligence envers les aînés dans la jurisprudence canadienne. Toutes nos fiches Contrepoint à l’usage des professionnels de la santé sont disponibles en français.

En 2011 nous avons publié un guide pratique sur la loi des mauvais traitements et de la négligence envers les aînés. Ce guide est actuellement en cours de révision.

Autres resources utiles

Nos collègues proposent des resources très utiles aux aînés francophones. En particulier, le Réseau Canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés centralise sur son site de nombreuses ressources en français, principalement sur la maltraitance.

Le guide pour les aînés de la Colombie-Britannique est une compilation d’informations pour aider les aînés à planifier et à vivre un mode de vie sain au fil des ans.

L’Université McMaster a lancé la version française du McMaster Optimal Aging Portal, sur le vieillissement optimal. Ce site vise à soutenir le vieillissement en santé et présente des informations sur le vieillissement fondées sur la recherche dans le domaine. Le portail s’adresse au grand public, mais aussi aux professionnels de la santé publique, cliniciens, et responsables de l’élaboration des politiques.

N’hésitez pas à consulter notre page Facebook pour avoir accès à des nouvelles fraîches sur nos activités, et contactez-nous si vous avez besoin de renseignements. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre…. en français!


Website by: Usable Web Designs